Couveuse, incubateur, accélérateur, pépinière, coworking : quelles différences ?

Parfois méconnus, mais surtout confondus, nombreux sont les espaces qui accueillent et accompagnent les créateurs d’entreprises dans leur projet. Véritables outils de soutien à la création et au développement des entreprises, ces structures sont pourtant bien différentes les unes des autres dans leur fonctionnement et peuvent être sollicitées à des stades plus ou moins avancés du parcours entrepreneurial.

Programme Av. - Sept. 2024

 

La couveuse d’entreprises

 

La couveuse est certainement l’une des premières structures que vous pourriez solliciter en tant que créateur puisqu’elle permet de tester son activité avant même que celle-ci ne soit juridiquement créée. C’est directement la couveuse qui vous apporte le cadre juridique et légal nécessaire à la réalisation de votre activité (prospecter, vendre, acheter…) Concrètement, la couveuse vous prête son numéro SIRET grâce à la mise en place d’un contrat CAPE et met à votre disposition des outils comptables, une assurance professionnelle ou encore de l’aide administrative…

En contrepartie, vous devez reverser en moyenne 10% de votre Chiffre d’Affaires HT. L’incubation dure de 15 à 18 mois.

 

Rejoindre une couveuse, c’est tester son projet et son marché en toute sécurité avant de s’immatriculer, tout en apprenant le métier de chef d’entreprise.

 

L’incubateur d’entreprises

 

 

Un incubateur accueil des entreprises tout récemment créées pour les accompagner dans la phase de lancement. A l’origine, un incubateur avait pour objectif de favoriser l’émergence de projets de l’enseignement supérieur ou de la recherche publique. Aujourd’hui, les incubateurs s’ouvrent à des projets plus « classiques ». Néanmoins, ils s’adressent globalement à des projets innovants de différents secteurs d’activités et donc essentiellement à des start-ups.

On retrouve des incubateurs de grandes écoles, de sociétés privées et du public.

La structure peut vous mettre en contact avec son réseau de partenaires et d’investisseurs potentiels. Quant à la durée de l’accompagnement, elle peut se trouver entre 1 à 3 ans.

Un incubateur s’intéresse à la croissance économique de votre entreprise et à la création d’emplois par la suite, sans attendre de contreparties financières.

Pour l’intégrer, il faut candidater et passer devant un comité. Soignez donc bien votre business plan !

 

 

L’accélérateur d’entreprises

 

Bien que l’accélérateur se confonde parfois avec l’incubateur, il existe pourtant des différentes significatives. Alors que l’incubateur intervient au stade de la maturation de l’idée, l’accélérateur lui se concentre sur le développement et la croissance de l’entreprise.

En effet, ce sont généralement des entreprises qui sont autonomes et qui ont terminé leur phase « adolescence ». Néanmoins, ces entreprises ont besoin de conseils et de soutien pour se renforcer et franchir un cap supplémentaire. C’est justement ce qu’offre un accélérateur avec de l’accès à du mentorat, à des investisseurs (Business angels) et à d’autres formes de soutien. Un programme d’accélérateur dure entre 2 à 4 mois. L’entrée dans un accélérateur est généralement plus compétitive que pour un incubateur. Il faut impérativement que l’entreprise soit constituée et déjà bien en route. De plus, un accélérateur va chercher un retour sur investissement et prendra des parts dans votre capital.

 

La pépinière d’entreprises

 

Une pépinière d’entreprises est une structure qui accueille, héberge et accompagne les jeunes entreprises dans leurs premières années d’activité (- de 3 ans). Ainsi, elles assurent aux porteurs de projet un encadrement professionnel et le bon développement de leur entreprise en allégeant les contraintes souvent liées au démarrage d’une activité en tant qu’indépendant.

Une pépinière met à disposition des entreprises des locaux à des prix très attractifs, des salles de réunions, des espaces partagés et des services mutualisés. Un accompagnement sur mesure du chef d’entreprise est inclus. Cet accompagnement se concrétise par des suivis individuels réguliers qui vous permettent d’avoir un regard extérieur et de prendre du recul sur votre activité. Une pépinière permet également d’accéder à un réseau de partenaires importants mais aussi de pouvoir échanger avec d’autres entreprises du même secteur. En effet bien souvent, une pépinière est thématisée sur un secteur d’activité. Par exemple, notre pépinière d’entreprises basée à Floirac est spécialisée dans le bâtiment et dans l’éco-construction. On y retrouve des architectes, des bureaux d’études et des artisans comme des menuisiers, des ébénistes, des plombiers, des chaudronniers, des paysagistes… etc. Un environnement qui favorise largement les synergies et les réussites.

La durée d’hébergement est généralement de 23 mois.

 

 

L’espace de Coworking

 

Contrairement à toutes les structures que nous venons de voir, le coworking n’est pas une structure d’accompagnement des entreprises. C’est avant tout un espace de travail.

C’est une méthode d’organisation de travail qui regroupe des indépendants et des travailleurs au sein d’un espace de travail partagé ou de bureaux partagés. Cela favorise l’échange, l’ouverture et permet de rompre l’isolement du chef d’entreprise. Bien évidemment qui dit espace partagé, dit également loyer plus intéressant qu’un espace privatisé. Un espace de coworking offre aussi des services mutualisés, des espaces de détente, des salles de réunion ou encore une boîte postale. Des évènements sont également régulièrement organisés.

Les conditions d’accès et de réservations sont en principe très flexibles. Vous pouvez réserver au mois, à la semaine, à la journée, à la demi-journée et même parfois à l’heure !

Nous recommandons l’espace de coworking L’Oasis sur Cenon.

coworking Cenon

Comme vous pouvez le constater, les structures et les dispositifs d’accompagnement à la création et au développement d’entreprise ne manquent pas. Il appartient à chacun de trouver la formule qui lui correspond le mieux, mais vous n’êtes pas seuls !

 

affiche Atelier 06 Juin

Ces articles pourraient également vous intéresser :