Quels réseaux sociaux pour mon entreprise ?

Dans notre article “communiquer sur internet, outils et bonnes pratiques“, nous avons partagé avec vous les astuces pour être visible sur internet, et réussir sa stratégie de communication. L’un des outils abordés, et non des moindres, est le réseau social.

C’est indéniablement l’un des outils de communication les plus puissants de notre époque. Rien qu’en France, c’est près de 60% de la population qui l’utilise (et 3,5 milliards de personnes dans le monde).

Et, outre l’augmentation d’utilisateurs, c’est le nombre de réseaux sociaux qui ne cesse d’augmenter. Et c’est justement le piège à éviter et dans lequel tombent de nombreux jeunes entrepreneurs en quête de visibilité : être présent partout pour toucher un maximum de personne.

Alors, comment choisir le bon réseau social ? Et surtout, comment en tirer le meilleur pour votre entreprise ?

Trouver le bon réseau social, c’est commencer par se poser les bonnes questions

 

Pour choisir votre réseau social, il est important tout d’abord de réfléchir à sa stratégie de communication, et concrètement se poser les questions suivantes:

  • Pourquoi souhaitez-vous communiquer?

Déterminez votre objectif : développer votre notoriété, construire une communauté, créer du trafic vers votre site internet, fidéliser, prospecter, etc.

Et rendez le Spécifique, Mesurable, Atteignable (et ambitieux), Réaliste, et donnez lui une Temporalité (une date butoir pour l’atteindre). Nous vous invitons à consulter notre article sur le sujet, afin de vous y aider.

  • Auprès de qui ?

Définissez votre audience. Analysez ses particularités socio-démographiques (âge, sexe, catégorie socio-professionnelle, etc.), mais également ses habitudes, ses usages des réseaux sociaux, sa fidélité, etc. ? Faites vous du BtoC ou du BtoB ?

Certains pays interdissent l’usage de certains réseaux sociaux (comme Facebook et Whatsapp en Chine). Renseignez-vous donc sur les restrictions de votre cible.

  • Quoi ?

Déterminez les types de messages que vous souhaitez faire passer. Corrélés à votre objectif ils détermineront si vous aurez besoin de partager du contenu écrit, du visuel, des liens, etc. Si vous souhaitez vendre des chaussures, vous n’allez peut être pas vous satisfaire d’un réseau social qui ne permet de publier que des vidéos ?

  • Pour combien ?

Réfléchissez au temps mais également à l’argent que vous êtes prêts à mettre dans cette phase de communication. Même si la plupart des réseaux sociaux sont gratuits, certains nécessiterons un budget publicité pour avoir un impact plus rapide et efficace.

Choisissez le bon réseau social

 

La majeure partie des réseaux sociaux sont gratuits, simples d’utilisation, et accessibles à tous. Oui, mais !

En effet, certains réseaux sociaux sont devenus des incontournables et permettent de toucher un très large public, ce n’est pas pour autant que ce sera plus simple de communiquer. L’accès à l’audience devient plus difficile, car la concurrence plus rude. De plus, nous sommes tous aujourd’hui noyés dans un flux d’informations permanent. Sachez donc maîtriser votre réseau social pour avoir une chance de “sortir du lot”.

Nous allons analyser les principaux réseaux sociaux utilisés en France, mais ne négligez pas ceux qui sont moins connus, ils peuvent avoir un impact plus intéressant pour vous (spécialisé dans votre domaine, votre audience cible y est plus présente, le coût est moindre, etc.). C’est par exemple le cas de Twitch pour les gamers, Tumblr pour les adeptes de blogs, ou encore Meetup qui est un incontournable pour rencontrer des personnes ayant le même centre d’intérêt que vous. Il en existe encore bien d’autres… N’hésitez pas à aller consulter “la liste des 100 réseaux sociaux à connaître en 2019″ pour en savoir plus.

FACEBOOK

Leader incontesté des réseaux sociaux. Il réunit des données marketings extraordinaires car il regroupe tous les âges et toutes les catégories de population. Il réunit 35 millions d’utilisateurs, rien qu’en France. Les personnes qui y sont les plus actives sont les 18 – 44 ans (bien que les jeunes le délaissent de plus en plus).

Pour une entreprise ou tout autre professionnel, vous pourrez y créer ce qu’on appelle une « Page » pour diffuser du contenu (de tout type) et interagir avec vos clients. Vous ne retrouverez plus une notion « d’amis » mais de gens qui aiment votre page tels des fans.

Son système de publicité permet de cibler très précisément les utilisateurs par des critères d’âge, de sexe, de lieu de résidence, d’intérêts et de comportements. Vous pouvez ainsi facilement toucher votre clientèle ou alors carrément la découvrir en laissant les critères le plus ouvert possible au démarrage d’une publicité.

INSTAGRAM

C’est le réseau social qui connait l’une des plus grosses progressions ces dernières années. Très populaire auprès de jeunes (mais pas que !), la tranche d’âge la plus active est celle des 15-34 ans, avec une (faible) majorité de femme.

C’est une application qui permet de partager des photos et des vidéos auxquels vous pouvez rajouter divers filtres. Vous pouvez également partager des « stories » qui disparaissent au bout de 24h. Ici, nous sommes sur une notion d’abonnés et d’abonnements. Plus vous avez d’abonnés, plus votre communauté est grande… Logique ! Il s’agit donc d’un outil de communication qui fonctionne par l’image et il n’est donc pas adapté à tous les secteurs d’activité. On va y retrouver des secteurs très visuels comme la cuisine, la mode, le voyage, la beauté ou encore le fitness.

Un espace publicitaire y est aussi disponible afin de promouvoir vos contenus visuels.

TWITTER

Twitter reste un réseau social majeur et des plus influents, malgré sa stagnation depuis quelques temps. La tranche d’âge qui y est la plus représentée est celle des 35-44 ans. Plus qu’un réseau, on pourrait considérer Twitter comme un média et une source d’information en temps réel.

On y retrouve de nombreux journalistes, bloggeurs, dirigeants, politiciens et autres leaders d’opinion. Il s’agit d’un média viral qui par sa fonction « Retweet » permet de republier rapidement une information de mur en mur.

Cependant, ce n’est pas forcément le réseau le plus adapté à une petite entreprise qui démarre. De manière générale, on y retrouve plutôt des grands groupes comme SFR ou la SNCF. C’est un réseau social qui s’est un petit peu transformé en SAV avec de nombreuses questions et plaintes de clients. Les publications y sont limitées à 280 caractères.

LINKEDIN

Linkedin est un réseau social dit professionnel. C’est d’ailleurs le réseau social professionnel le plus utilisé avec plus de 250 millions d’utilisateurs (dont 17 millions en France), on y retrouve une tranche d’âge de 25-44 ans, essentiellement de CSP+, et en majorité masculine.

Tel Facebook, on y retrouve un mur d’actualités où y défilent divers posts « d’experts » publiés et partagés. Aujourd’hui, il est très utilisé par les entreprises en quête de prospection. Vous pouvez y communiquer en tant que chef d’entreprise ou responsable d’une organisation, mais vous pouvez aussi créer une page pour votre entreprise ou votre marque. Si vous travaillez en BtoB c’est un outil qui vous sera bien utile pour prospecter, fidéliser, informer les clients.

La publicité est possible mais relativement chère.

PINTEREST

Un réseau social qui cartonne aujourd’hui aux Etats-Unis et de plus en plus en France. Vous y retrouverez des astuces beautés, de création, des recettes, des idées de décorations, etc. proposés par les internautes. Essentiellement un public féminin (à 85%), c’est un outil prouvé efficace pour les achats en ligne.

YOUTUBE

Youtube est le second moteur de recherche après Google, et le 3ème site le plus visité au monde. C’est l’outil indétrônable du partage de vidéo. Il réunit 1 français sur 2 chaque jour (dont 48% ont entre 25 et 49 ans), autour de thèmes très variés (musique, cuisine, beauté, sport, bricolage, etc.)

Il est utile pour générer de la notoriété mais pas forcément pour ramener du trafic vers un site. La vidéo est pour le moment un média sous-exploité, mais de plus en plus de personne la consomme et celle-ci affiche une belle croissance. Pensez-y !

 

Choisissez votre réseau social selon le ton que vous souhaitez employer, et les messages et l’expérience que vous comptez délivrer à votre audience: si votre message est professionnel, privilégiez LinkedIn, si vous souhaitez miser sur l’esthétique et l’émotion, privilégiez Instagram.

Suivez les bonnes pratiques de publication

 

Faites des contenus de qualité et alternez les posts (information, divertissement, analyse, etc.). Partagez également les articles de votre blog si vous en avez un, organisez des jeux concours, mettez en avant des témoignages clients, etc.

Surprenez votre audience et évitez la routine.

Proposez des messages courts, simples et précis.

Remerciez votre audience de temps en temps.

Insérez TOUJOURS un visuel dans vos posts (infographie, photo, vidéo, etc.). Vous pouvez créer des visuel sur CANVA, des vidéos sur Powtoon, utiliser des images libres de droit sur Pixabay, etc.

Soyez malins: usez de phrases accrocheuses pour inviter à la lecture: “Comment cartonner sur…”, “les questions que vous devriez tous vous poser avant de…”, “ce que personne ne dit à propos de…”.

Usez de hashtags, si ceux-ci sont utiles (un # indique que votre post est pertinent au vu de la communauté intéressée par le sujet), mais n’en abusez pas. Sur Facebook, ils peuvent avoir des conséquences négatives si vous en utilisez trop (limitez vous à 2 pour cette plateforme et pour Twitter, et 6 pour Instagram).

Soyez actif mais pas trop. Facebook limitera la portée de vos nouveaux messages s’il considère vos anciens posts comme “non pertinents”, ou si vous publiez trop (vous êtes un “spammer”). De plus, vous allez lasser vos abonnés. Pour LinkedIn 1 post par jour est suffisant, pour Twitter, vous pouvez monter jusqu’à plus de 10 par jours :

Publiez au bon moment

 

Dans le cas où vous souhaitez toucher un maximum de personne dans le monde, pensez bien aux différents fuseaux horaires de vos cibles. Certaines entreprises envoient le même message à différentes heures de la journée (évitez toutefois d’en abuser).

Pensez également à l’environnement dans lequel vit votre audience : certains peuvent être en pleine période de confinement… Les règles peuvent donc changer. Adaptez vous en conséquence.

Certains réseaux proposent des analyses personnalisées pour vous recommander les meilleurs moments pour publier votre contenu auprès de votre audience. Servez-vous en. Si vous ne possédez pas ces données, voici quelques pistes pour les principaux réseaux sociaux (en “temps normal”) :

Pour Facebook, le meilleur moment pour publier est le dimanche à partir de 15H. Favorisez le week-end, sinon la semaine de 13h à 16h (en dehors du mardi).

Pour Instagram, les meilleurs moments pour publier sont le mercredi (au déjeuner ou en fin de journée) et le samedi (à 17h). Favorisez sinon le lundi et le jeudi (de 11 à 13h) ou de (19h à 21h), et évitez le dimanche.

Pour Twitter, le meilleur moment pour publier est le mercredi. Favorisez sinon les jours ouvrés à l’heure du déjeuner (12h – 13h) ou juste avant, et évitez le week-end.

Pour LinkedIn, les meilleurs moments pour publier sont le mardi, le mercredi et le jeudi de 10h à 11h. Evitez les heures après le travail et le week-end.

Pour Pinterest, les meilleurs moments pour publier sont le samedi et éventuellement le dimanche. Vous pouvez également privilégier les soirées de semaine de 20h à 23h. Evitez les heures de travail.

Pour Youtube, les meilleurs moments pour publier vos vidéos sont le jeudi et le vendredi (entre 12h et 16h), pour qu’elles soient en ligne le soir. Vous pouvez également privilégier le week end en matinée (de 9h à 11h).

 

Ces données sont des moyennes, n’hésitez pas à consulter des outils de gestion de réseaux sociaux pour planifier plus précisément vos publications, en tenant compte des habitudes de votre audience. Analysez sinon leur niveau d’engagement sur des posts similaires tout au long de la journée et sur plusieurs semaines…

Pour finir, soyez vigilants et attentifs aux remarques faites sur votre entreprise sur les réseaux, mais aussi sur internet de manière générale. Un mauvais commentaire non traité pourra vous faire perdre beaucoup. Maitrisez les.

Bon courage à tous !

Hauts de Garonne Développement

No comments yet.

Leave a comment

Your email address will not be published.